Étudier à l'UdeM

Système universitaire

Le système universitaire québécois, à l’instar des autres systèmes d’enseignement supérieur nord-américains, met l’accent sur le développement des habiletés d’analyse et de synthèse et sur l’intégration de la théorie par son application pratique. La capacité à mémoriser de l’information et à la redonner intégralement n’est pas, ou très rarement, un objectif en soi, mais doit plutôt servir de support pour le rappel et l’utilisation de l’information dans des situations concrètes et des contextes variés.


Une autre caractéristique importante du système universitaire québécois est la grande densité d’information qui est transmise. C’est d’ailleurs souvent ce qui frappe le plus l’étudiant international lors de ses premiers cours. En raison de cette énorme quantité de matière traitée en peu de temps, les études sont très exigeantes. Elles demandent à l’étudiant un travail constant et régulier pour approfondir par lui-même les notions présentées pendant les cours. Il lui est donc nécessaire d’avoir une bonne organisation personnelle pour satisfaire aux différentes exigences de la formation.

Le système préuniversitaire s’échelonne sur 13 ans. Les deux dernières années sont sanctionnées par le diplôme d’études collégiales (DEC), qui permet d’accéder à l’université. Le système universitaire est composé de trois cycles. Le 1er cycle s’échelonne sur trois ou quatre années et conduit au baccalauréat (bachelor). Le 2e cycle s’étend sur une ou deux années et mène le plus souvent à la maîtrise (master). Le 3e cycle requiert en moyenne de quatre ou cinq années d’études et conduit au doctorat (Ph. D.).

Pour en savoir davantage sur le système scolaire québécois, veuillez consulter le site web du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du gouvernement du Québec ou consultez le tableau du système scolaire québécois simplifié.

 

Éléments importants à retenir

L’admission n’est pas une inscription. Une fois admis, vous devez rencontrer le conseiller pédagogique de votre département ou de votre faculté pour valider votre inscription en procédant à votre choix de cours.

• Consultez le règlement pédagogique propre à votre faculté.
• Gardez en tête la date limite pour modifier les cours à votre horaire.
• Gardez en tête la date limite pour l’abandon d’un cours. Un cours abandonné hors délai équivaut à un échec.
• Un solde impayé bloque l’émission du relevé de notes et empêche l’inscription au trimestre suivant. Il est important de payer vos frais de scolarité dans les délais prescrits.
• Le statut « correction-évaluation » est l’équivalent d’une inscription à temps plein et nécessite les autorisations de séjour appropriées ainsi qu’une couverture médicale valide. Les frais de scolarité exigés sont toutefois peu élevés.
• Votre dossier conservé au Bureau des étudiants internationaux doit être complet et doit rencontrer les obligations du ministère d’Enseignement supérieur, Recherche, Science et Technologie (MESRST) (autorisations de séjour et couverture médicale). Le Bureau du registraire procédera à l’annulation de l’inscription des étudiants dont le dossier est incomplet. Cette procédure administrative ne vous soustrait pas de vos obligations relatives à l’annulation ou l’abandon d’un cours en conformité avec le règlement pédagogique applicable à votre programme.

 

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.