Vivre à Montréal

Nourriture

 

Il est généralement plus économique de cuisiner chez soi et d’apporter un casse-croûte à l’Université que d’aller au restaurant. Les restaurants universitaires (cafétérias, cafés, etc.) offrent les trois repas de la journée à des prix moindres que ceux des restaurants ordinaires. Dans ces derniers, il convient de laisser un pourboire de 10 % à 15 % de la note avant taxes, le service n’étant pas compris.

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.